FAQ

FAITES-VOUS ACCRÉDITER
MAINTENANT !FAITES-VOUS RÉ-ACCRÉDITER
MAINTENANT !

Q : Comment a-t-on établi les critères d’accréditation?

R : Le Conseil d’accréditation des chambres du Canada (CACC), une équipe dévouée de représentants de tous les paliers du réseau des chambres, a défini les activités centrales d’une chambre et les exigences auxquelles il faut satisfaire dans chacune de ces activités pour obtenir l’accréditation. Grâce à un processus de raffinement périodique, on a élaboré la présente grille d’exigences.

 

Q : Est-il possible que les exigences pour obtenir une accréditation soient modifiées?

R : Oui, cela est possible. Le processus doit être assez souple pour qu’on puisse s’adapter aux changements survenant dans le monde des affaires. Le CACC  révisera périodiquement les exigences afin de s’assurer qu’elles demeurent pertinentes et réalistes. Nous communiquerons toutes modifications aux chambres et les afficherons sur le site Internet du réseau des chambres.

 

Q : Fort bien, notre chambre est accréditée. Et alors?

R : Vous devriez mettre en évidence votre sceau d’accréditation auprès de l’ensemble de votre collectivité, c’est-à-dire auprès de vos membres, actuels et potentiels, et du public en général.  Vos membres, actuels et potentiels, sont dorénavant assurés que vous avez en place des processus et des pratiques en affaires conformes aux normes d’accréditation nationales.

 

Q : En tant que chambre de commerce accréditée, quels outils mettez-vous à ma disposition?

R : Une fois que vous aurez reçu votre statut d’accréditation, vous recevrez un courriel auquel seront joints les outils suivants : un communiqué de presse, une lettre à l’intention de vos membres, une mention de votre chambre dans la section « Accréditation » du site du réseau et votre sceau d’accréditation.

 

Q : Pourquoi ma chambre de commerce devrait-elle se plier à ce processus?

R : Les chambres de commerce nous ont confié qu’il y a une concurrence accrue dans le marché du recrutement de membres. Les membres potentiels posent de plus en plus de questions avant de payer une cotisation. L’accréditation permet d’affirmer haut et fort aux membres potentiels que votre organisme est bien géré et qu’il fonctionne selon des principes d’affaires reconnus. Elle précise quelles sont vos activités fondamentales et ce qui vous distingue de vos concurrents.

 

Q : Pourquoi y a-t-il trois secteurs obligatoires pour obtenir une accréditation?

R : Au fil de rencontres, de discussions et du projet pilote, nous nous sommes rendu compte que si une association d’affaires n’est pas activement engagée dans ces trois activités fondamentales, elle n’est pas une véritable chambre de commerce.  Les politiques et la défense d’intérêts constituent le premier secteur à être défini comme propre aux chambres de commerce.  Il n’existe aucun autre organisme que les chambres de commerce qui fasse le travail en matière de politiques et de défense d’intérêts, au profit des entreprises. Nul autre, non plus, qui fasse pression pour le compte des entreprises, par le biais de son système à trois volets, fondé sur un processus de mise en place de politiques officiel.  Le deuxième secteur, c’est les services et programmes offerts aux membres: si votre chambre ne se préoccupe pas de servir ses membres, grâce à des rencontres après les heures de travail, des colloques sur les affaires ou autres, que faites-vous alors? Le secteur structure organisationnelle et administration est celui qui démontre que votre chambre a bien en place des processus reflétant les pratiques courantes en affaires; si vous n’êtes pas en mesure de prouver que vous dirigez une entreprise saine, pourquoi d’autres entreprises deviendraient-elles membres de votre chambre?

 

Q : Combien en coûte-t-il pour être une chambre accréditée?

R : Le coût de l’accréditation est fondé sur les mêmes critères qu’on utilise pour déterminer votre accréditation en tant que chambre de petite, moyenne ou grande taille.  Il va sans dire que le travail que vous consacrerez au processus d’accréditation représentera une grande partie de vos coûts.  Il est évident que, pour obtenir l’accréditation, il vous faudra mobiliser un certain nombre de ressources humaines.  Le processus n’est pas facile.  Mais tout ce qui en vaut la peine, mérite qu’on s’attelle à la tâche.  N’est-ce pas?

 

Q : Qu’est-ce que cela signifie si une chambre n’est pas accréditée sur le champ?

R : Le CACC sait que toutes les chambres ne pourront obtenir leur accréditation sur le champ. Mais il faut bien commencer quelque part. Nous n’avons pas fixé des critères déraisonnablement élevés. Les chambres bien gérées et centrées sur leurs objectifs obtiendront probablement leur accréditation plus vite.  Par ailleurs, cette façon de fonctionner donne à toutes les chambres l’occasion de se dépasser pour atteindre un but.  Le statut de chambre accréditée bénéficie d’abord et avant tout à votre organisme et à vos membres, actuels et potentiels.  Et grâce à ce processus, tout le réseau y gagnera puisque de plus en plus de chambres de commerce se feront accréditer et seront reconnues comme faisant partie du réseau unique que nous formons, d’un bout à l’autre du pays.

 

Q : Comment m’y prendre pour « vendre » l’idée d’accréditation à mon conseil d’administration?

R : Nous avons élaboré une présentation Power Point précisément pour que vous y parveniez !  Nous savons que ce processus exigera que vous et certains membres de votre personnel y consacriez du temps, mettant de côté certaines tâches quotidiennes. Nous vous aiderons à démontrer que le temps consacré à cette tâche en vaut la peine. Vous pouvez obtenir de l’aide supplémentaire auprès de votre chambre provinciale, régionale, territoriale, ou nationale.

 

Q : Comment puis-je utiliser le sceau d’accréditation?

R : Nous vous invitons à le mettre bien en évidence partout !  Vous pouvez l’afficher à votre site Internet, et l’ajouter à votre papier en-tête, si vous avez suffisamment d’espace.  Et pourquoi ne l’ajouteriez-vous pas à vos certificats de membres, bulletins d’information, babillards, affichages et dépliants ? Il y a probablement une foule d’endroits où vous pouvez le mettre. Vous en avez le droit : ne vous en privez surtout pas !

 

Q : Comment fais-je pour déterminer la taille de ma chambre?

R :  Votre chambre doit satisfaire à L’UN des trois critères mentionnés pour être considérée comme faisant partie d’une catégorie de taille donnée.  Si votre chambre satisfait à des critères de deux catégories différentes, vous pouvez choisir la catégorie que vous préférez.  Nous vous suggérons toutefois de choisir la plus grande des deux catégories.

© Conseil d'accréditation des chambres du Canada 2018